« Je n’étais pas partie pour le vélo, mais pour la marche. Ma fille Clémence m’a convaincu après la messe à Orgerus de faire le trajet en vélo avec elle. Nous avons rejoint le groupe à Bourdonné et avons fait le trajet jusqu’à Richebourg. Je suis ravie de l’avoir suivie. Ambiance chaleureuse et détendue. Aucune compétition mais au contraire un groupe qui avance ensemble petits et grands avec les accompagnateurs du club vélo encourageants et disponibles. Au total une très belle journée de prières, d’échanges et de sport ! » (Virginie)

« Toute la famille a passé une très bonne journée. J’ai recueilli les impressions des enfants sur cette journée de l’Ascension :
– Mathilde : « j’ai trop aimé, j’ai préféré le vélo »
– Clément a particulièrement apprécié la montée au clocher d’Adainville, le tour à vélo (la prochaine fois, il veut faire le tour en entier (nous allons devoir nous entraîner…), le goûter à Dannemarie qui était bon et les Vêpres où il a pu tenir une bougie.
– Augustin a aimé faire du vélo en groupe, « c’était sympa et il y avait une bonne ambiance au goûter à Dannemarie ».

« De notre côté, nous avons découvert des églises/villages que nous ne connaissions pas du tout (pourtant si proches) à Orgerus et Dannemarie, la messe était différente de celle de Houdan ce qui permet de rompre avec les habitudes (d’autres visages, d’autres chants et mélodies…accompagnement à la guitare très agréable et ambiance plus « intime »). Le fait de sillonner les petites routes à travers champs à vélo d’un clocher à l’autre avec des paroissiens et cyclistes de tous âges et de tous villages nous a beaucoup plu. La journée était très bien organisée je trouve. (Anna et sa famille)

« Quelle joie d’avoir participé à ce 1er Giro des clochers en ce jour de l’Ascension 2018 ! Une aventure cycliste et pédestre, spirituelle et humaine au cœur du Temps Pascal aussi extraordinaire et naturelle que la présence de Dieu dans nos vies !

« Mais comment faire pour résumer cette journée remplie de petits détails comme des perles au fur et à mesure du chemin : un paysage, une église, un temps de prière, une rencontre, un repas partagé, une entraide…. Tout cela à mettre au pluriel.

« Les cyclistes qui sont partis le matin à 8 h de Richebourg formaient déjà un groupe chamarré, diversifié : on y trouvait des paroissiens et d’autres, des enfants, des jeunes, des plus âgés, des sportifs et des amateurs de promenades tranquilles, des vélos profilés, des VTT, des vélos à assistance électrique, des petits, des grands … partant pour toute la journée ou pour une boucle de quelques kilomètres.

« Sans perdre de vue que l’objectif premier était de parcourir les 19 communes du groupement paroissial (et leur 18 églises) et de fêter l’Ascension, ce qui était vraiment remarquable, tout au long des quelques 70 km, c’était cette liberté d’aller à son rythme, de continuer ou de s’arrêter, de ne faire qu’une partie du périple, de ne pas du tout faire de vélo mais d’être là pour partager l’essentiel dans la messe à Orgerus ou les repas à Adainville et Richebourg.

« Au fur et à mesure de la journée le groupe s’est transformé, augmenté d’habitants des villages traversés, de familles avec des petits extraordinairement motivés, disciplinés, bien à droite, casqués et conscients qu’ils participaient à une belle journée de fête. Quelques personnes ont continué à pied l’après-midi pour une marche d’une dizaine de kilomètres. Le groupe cycliste, quelque fois étiré le long des routes, est resté solidaire, se soutenant moralement (« si, si, tu reprends ton souffle, tu ralentis, tu vas y arriver » !), physiquement (« il y a quelqu’un qui m’a poussé en mettant sa main dans mon dos, c’était génial ! »), techniquement (déraillements, gonflages de pneus, conseils …)

« La journée s’est achevée pour un nouveau partage de repas avec tous : ceux qui avaient roulé, ceux qui n’avaient pas pu, pas voulu, autour d’un barbecue dans une très belle allégresse, avec ce genre de propos qui circulaient « on recommence l’année prochaine ! C’était trop bien » ; « c’est forcément pour l’Ascension ? ça tombe fin mai l’Ascension l’année prochaine ? », « la prochaine fois je viens avec des copains et on le fait en entier », « C’était idéal, même au niveau du temps, pas trop chaud pas trop froid, merci Seigneur ! » (Stéphanie)

« Nous avons vécu un moment convivial avec la communauté lors du Giro des clochers. Les enfants ont beaucoup apprécié d’avoir pu visiter le clocher de l’église d’Adainville. Une belle journée sportive où nous avons pu découvrir les églises de notre paroisse. » (Cécile, Gressey)

Plaisir de pédaler tranquillement avec des amis ou des inconnus, joie de bonnes rigolades, tranquillité des paysages de nos campagnes, partage au-delà des limites de notre paroisse à l’occasion des différents temps de prières, étonnement de tout ce monde prêt à partager un bon moment….Et tous ces nouveaux visages, le soir, au repas…c’était bien …c’était même très bien…Super! (Catherine, Gambais)